4.4.07

Estonie/Russie: le retrait du monument au soldat libérateur ne sera pas sans conséquence, prévient Moscou

http://www.regard-est.com/home/breves.php?idp=697

Par Céline Bayou (sources : Interfax, Vesti, Postimees)

Le premier vice-Premier ministre russe, Sergueï Ivanov, s’est prononcé le 2 avril 2007 à propos du retrait envisagé par les autorités estoniennes du monument au soldat libérateur, situé en plein centre de Tallinn et représentant un soldat soviétique. S.Ivanov a cité des sondages réalisés en Russie et prouvant que la grande majorité des personnes interrogées sont opposées à ce projet des pouvoirs publics estoniens.

Le premier vice-Premier ministre a très clairement déclaré que ce retrait, s’il était rendu effectif, ne resterait pas sans effet sur les relations bilatérales: «Il y a assez de produits laitiers estoniens en vente sur le marché russe. Il suffit de ne plus les acheter. Je n’appelle pas au boycott, mais si les citoyens russes n’apprécient pas la politique des autorités estoniennes, alors n’achetez pas leurs produits !» Il a dénié une politique de sanctions de la part des autorités russes mais évoqué une «position citoyenne».

Et d’ajouter que le tourisme est un autre exemple: « N’allez plus vous reposer en Estonie. Vous pouvez aller, par exemple, à Kaliningrad !»

Enfin, S.Ivanov a appelé à l’achèvement rapide de l’avant-port d’Oust-Louga, situé dans la région de Leningrad, afin de priver le budget estonien des revenus qu’il tire du transit de produits russes.

Dépêche publiée le 03/04/2007

Aucun commentaire: